Contourner le not provided ?

Quelles alternatives au not provided ?

Malheureusement très peu et surtout aucune ne permettant de récupérer durablement les mots clés utilisés par les internautes pour arriver sur un site internet. Cela ne va pas s’arranger avec l’arrivée de la nouvelle version de Chrome (la prochaine version va également chiffrer les requêtes)… Autant dire que le problème du (not provided) risque d’être insoluble, à moins d’un correctif de la firme américaine. Mais cela est très peu probable alors voici quelques maigres alternatives.

1 – Analyser les pages de destination dans Google Analytics. Solution la plus simple (sans passer par des filtres) :

  • Dans : Sources de traficSourcesRechercheRésultats naturels
  • Cliquer sur le lien (not provided) dans la liste des mots-clés
  • Utiliser le menu variable secondaire situé juste au-dessus
  • Déplier le bloc Sources de trafic et choisir Page de destination

2 – Se tourner vers un logiciel de positionnement (souvent payant !)

3 – Analyser les données fournies par d’autres services comme Bing Webmaster (évidemment spécifiques aux résultats de recherche du moteur de rechercher Bing)

Protection des données ?

Bref, cela n’augure rien de bon concernant la stratégie de Google. Si l’on se réfère aux actualités récentes, comme par exemple la fin de la gratuité de Google Shopping (sera payant en France à partir du 13 février), il y a fort à parier qu’une majorité de services fournis gratuitement jusqu’à présent ne deviennent payants.

L’argument de la protection de la vie privée évoqué par Google pour justifier la décision du chiffrement des requêtes, semble peu crédible. Favoriser l’Adwords est en revanche beaucoup plus profitable… Les situations de monopole n’ont jamais été bénéfiques pour les consommateurs et utilisateurs, il est temps que d’autres alternatives voient le jour car Google ne sera bientôt plus notre ami.

Remonter